Admission 0

Votre histoire est écrite? Qui approcher pour la suite des choses?

Vous avez terminé votre récit et souhaitez maintenant qu'il voit le jour? S'il s'agit d'un roman, vous devrez approcher un éditeur. Et s'il s'agit d'un scénario de film ou d'une pièce de théâtre, c'est vers un producteur qu'il faudra vous tourner. Dans la sélection des producteurs (ou des éditeurs) à approcher avec votre projet, vous devrez tenir compte d’au moins deux critères: leur expérience et leur répertoire.

L’expérience:

Il peut s’avérer plus facile pour un producteur ou un éditeur établi d’aller chercher le financement nécessaire à la réalisation de votre projet parce que la majorité des programmes de financement s’appuient, entre autres, sur l’expérience de la maison de production ou d’édition comme critères d’évaluation. Or, pour approcher un producteur ou un éditeur établi, donc en demande, cela nécessite que votre projet soit très solide et que vous soyez très convainquant!

Le répertoire:

Ce n’est pas tous les producteurs et éditeurs qui produisent des fictions. Certains producteurs se spécialisent en documentaire, certains en vidéo corporatif, d’autres en émissions de variété. Certains éditeurs en matériel pédagogique, etc. Assurez-vous que la personne que vous souhaitez approcher, en plus d’avoir de l’expérience, possède la bonne expérience! Et si le producteur ou l'éditeur produit beaucoup de fictions, il sera évidemment plus enclin à s’intéresser à votre projet.

La réalité du milieu:

Tous les producteurs sont constamment en recherche de scénarios. Les producteurs mènent toujours plusieurs projets à la fois car seulement un petit pourcentage de ces histoires verront le jour, pour toutes sortes de raisons, principalement dû à la difficulté d’accéder au financement ou de convaincre un diffuseur. Malheureusement, bien des projets ne se retrouvent pas à l’écran ou sur scène. Et ce n’est pas nécessairement de mauvais projets. C’est la réalité du milieu. Il y a beaucoup plus d’idées que d’argent pour les produire! Or, même si le producteur a déjà bien des projets en réserve, rien ne lui garantit qu’il aura la chance de les produire. Donc, il est toujours intéressé de recevoir des propositions!

Les enjeux sont quelques peu semblables pour un éditeur. Le marché du livre est saturé, les éditeurs reçoivent une quantité énorme de manuscrits et ne disposent pas tous du temps nécessaire pour en faire la lecture intégrale. Il vous faudra faire preuve d’originalité pour sortir du lot. Il vous faudra savoir être convainquant et vendeur.

Et pour les dramaturges, mis à part l’envoi de manuscrit, la lecture publique peut être un excellent moyen d’attirer l’attention d’un producteur, d’un directeur de salle ou d’un metteur en scène. Il s’agit de faire lire votre texte par une équipe de comédiens sur scène ou dans une salle dédiée et d’y inviter les personnes que vous souhaitez approcher avec votre projet. Il est préférable de confier la lecture à des comédiens amateurs plutôt que d’en faire la lecture soi-même ou avec des amis.

Vous devrez, au préalable, avoir approché ces comédiens amateurs. Pour trouver des noms, il suffit de surveiller les pièces à l’affiche ou les courts métrages qui font les festivals de cinéma. Vous pouvez trouver leur coordonnées auprès des syndicats d’acteurs et de comédiens, ou d’agents d’artistes. Il existe une belle solidarité entre auteurs et comédiens puisque ce sont des professions qui se complètent. Les uns apportent du travail aux autres et vice versa. Vous aurez facilement leur appui. Lors de cette lecture publique, soyez alerte aux réactions de votre premier public et profitez de l’occasion pour prendre en note les répliques qui passent moins bien. Vous en ferez une réécriture par la suite.   

Pour trouver les coordonnées de producteurs ou d’éditeurs intéressants à approcher, référez-vous aux bottins des associations ou de revues spécialisées. Ou encore, remarquez dans les génériques le nom des producteurs qui produisent vos fictions préférées! Il y a de bonnes chances que vous ayez des affinités avec ces derniers si vous faites vous-mêmes partie de leur public cible! Même chose pour le livre.

Même si vos démarches ne portent pas fruits immédiatement, sachez que les personnes que vous aurez approchées cherchent constamment des projets et il se peut que votre projet ne les intéresse que plus tard. Ou encore, que ces gens connaissent exactement la personne qui recherche activement un projet comme le vôtre. C’est un petit milieu, tout le monde se connaît. Votre projet pourrait faire du chemin par le bouche à oreille.

Pour en savoir plus sur les démarches à effectuer suite à l'écriture de votre récit, suivez la formation offerte par Version finale!

Pour recevoir nos articles par courriel, inscrivez-vous à l'infolettre (ici, plus bas)!

 



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés