Admission 0

Comment bien présenter votre projet en personne ?

Après avoir rédigé les documents de présentation de votre projet (dont vous maîtrisez le contenu), concentrez-vous sur le contenant.

De quelle façon comptez-vous livrer verbalement votre projet?

Tout d’abord, ne remettez pas vos documents à l'éventuel partenaire en tout début de rencontre. Ils peuvent constituer une distraction pour ce dernier. Vous lui remettrez ou enverrez par courriel dès la rencontre terminée.

Si vous sentez le besoin de vous apporter des notes, alors ce sera de très brèves notes uniquement pour vous. Et ne vous y accrochez pas trop, gardez un bon contact visuel avec votre interlocuteur. Vous n’êtes pas devant lui pour lui lire vos notes, mais pour discuter. Si vous craignez les blocages, être deux personnes à présenter le projet au lieu d’être seul peut vous donner confiance.

Il se peut que votre interlocuteur ne dispose que de très peu de temps pour vous recevoir. Donc, il est important d’avoir préalablement convenu d’un rendez-vous. Préparez-vous à devoir être concis, à vous en tenir à l’essentiel. Tant mieux si au final vous avez pleinement le temps de discuter, mais soyez préparé si vous devez écourter votre présentation. Partez du général vers le spécifique.

Comme dans toute rencontre professionnelle, prenez le temps d’établir une confiance, présentez-vous brièvement. Faites connaissance. Amenez des questions en lien avec la quête du personnage principal.

Soyez confiant! Évitez d’avoir une attitude “molle” et repliée. Assoyez-vous avancé sur votre chaise, évitez de croiser les bras. Gardez à l’esprit que c’est vous qui maîtrisez la discussion et la dirigez, c’est vous qui avez un message à livrer. C’est pour cette raison que vous êtes devant cette personne. Même si votre interlocuteur pose des questions, vous interrompt et parle beaucoup. Il participe. C’est la preuve qu’il s’intéresse à ce que vous dites.

Vous devez avoir cette confiance et dégager une certaine autorité. Cela jouera en votre faveur pour influencer votre interlocuteur; le ton de voix, le niveau de langage, la prestance, le regard, etc. Mais il demeure important de rester soi-même, soyez conscient de la personne que vous êtes et ne devenez pas quelqu’un d’autre, le temps d’un pitch.

Pour que votre interlocuteur “vibre” pour votre projet, suscitez une émotion! Parlez avec vos trips. Votre adrénaline sera communicatrice. Soyez convaincu pour être convainquant. Donnez tout ce que vous avez pour intéresser la personne à qui vous vous adressez. Vous êtes auteur donc vous aimez raconter des histoires. Faites-en la preuve! Amusez-vous! Jouez les rôles!

Soyez engagé vis-à-vis votre projet. Répétez plusieurs fois votre thèse au cours de votre pitch afin que votre interlocuteur la saisisse bien.

Soyez honnête! Avouez votre nervosité, avouez si vous n’êtes pas encore en mesure de répondre à toutes les questions, etc. Expliquez où vous en êtes rendu dans le processus. Cette attitude est très naturelle et sympathique.

Votre présentation doit être le reflet du projet, du concept.

Laissez-vous inspirer. Soyez original ou soyez sobre, tout dépend du projet et de l’approche la plus pertinente. Si vous optez pour la simplicité, assurez-vous que cela ne laissera pas une impression de manque d’effort.

Tout au long de votre présentation, soyez attentif à votre interlocuteur, son attention, son intérêt. Soyez attentif à ce qui semble l’intéresser de votre présentation et exploitez au maximum cette avenue. Un pitch efficace est un pitch ou l’on influence les personnes sollicitées. Si vous sentez que votre projet l’intéresse moins que vous l’espériez, ne changez rien à votre concept dans le but de plaire. Défendez-le tel quel.

La “validation sociale” est aussi un aspect à considérer. Est-ce que la thèse que vous défendez dans votre projet sera également défendu par votre public cible, par la société, par vos pairs? Si le but est tout le contraire, si vous voulez ébranler les convictions, secouer les valeurs, annoncez-vous comme tel. Préparez votre interlocuteur. Cela l’aidera à bien interpréter votre projet.

Mettez-vous à la place de votre interlocuteur. Il se posera au moins ces deux questions par rapport à votre projet:

  • Est-ce que ce projet, une fois produit, va m’apporter une reconnaissance du public et des pairs?
  • Est-ce que cet auteur est capable de livrer la marchandise?

Rassurez-le et répondez à ces questions à travers votre présentation. Dans un partenariat, les deux parties doivent en tirer profit. Annoncez les avantages d’une éventuelle collaboration. Montrez-vous ouvert à toutes propositions, à toutes discussions.

Et gardez les questions d’argent pour la fin. Si vous commencez votre présentation avec cet aspect, vous donnerez l’impression d’avoir écrit ce projet pour les mauvaises raisons.  

Il est suggéré d’approcher une seule personne à la fois et d’attendre sa réponse avant de se tourner vers quelqu’un d’autre. Vous pouvez vous permettre de relancer tous les mois. Si au bout de trois mois, vous n’avez toujours pas obtenu une réponse de la personne sollicitée, alors demandez à retirer votre projet pour pouvoir ensuite approcher quelqu’un d’autre. Vous pouvez également lui resoumettre votre projet, jusqu’à trois fois, en autant qu’il démontre une évolution à chacune des versions soumises. Une idée, ça se perfectionne!

Préparez-vous à toutes les éventualités. Et si votre projet n’était pas retenu, quel est votre plan B. Et si votre projet était retenu! Êtes-vous prêt? Bien se préparer est la clé du succès.

Mais puisque vous en êtes à vos premières démarches, il y a plus de chances que votre projet soit refusé qu’accepté. Je ne fais pas référence au talent, mais simplement au manque d’expérience. Vous aurez probablement à frapper à plusieurs portes avant de trouver preneur. Et lors des refus, il se peut que l’on ne vous explique pas en détail la raison. Là encore, ne mettez pas en doute votre talent. C’est simplement que les éditeurs et producteurs sont des gens très occupés. Rappelez-vous que même si votre projet n’a pas été accepté, vous avez laissé une impression à ces gens. Ils vous connaissent maintenant. Rien ne vous empêche de les solliciter à nouveau pour un futur projet! C’est également l’occasion d’en tirer des conclusions et d’en faire un apprentissage.

Pour en savoir plus sur la présentation de votre projet, suivez la formation offerte par Version finale!

Pour recevoir nos articles par courriel, inscrivez-vous à l'infolettre !

 



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés