Admission 0

Le protagoniste : comment bien le décrire et le présenter ?

Règle générale, un récit de fiction court devrait comprendre environ 3 personnages (plus ou moins principaux). On peut aller à 6-7 personnages dans le cas d'un long métrage, d'une pièce de théâtre ou d'un roman. De ce nombre, vous devez identifier votre protagoniste (le “héros” de l’histoire). Ce peut être un groupe de protagonistes (s’ils ont le même objectif). Vous devez également identifier l’antagoniste, qui peut être une personne, un lieu, un conflit intérieur, etc.

Optez pour une description de personnages réaliste. Évitez les clichés (même si faire le contraire d’un cliché est aussi un cliché!) Quel est son but, sa motivation, sa quête?

Il existe plusieurs façons de décrire votre personnage; de manière directe et de manière indirecte. La façon directe, c'est lorsque le personnage est décrit par le narrateur, par un personnage, par lui-même ou les trois combinés. C’est la façon de faire la plus facile mais ce n'est pas la plus intéressante. Dresser un portrait, c'est la manière passive de décrire un personnage. Il faut donc éviter les longueurs pour ne pas ennuyer le public.

Si vous optez pour la façon indirect, attardez-vous aux caractéristiques les plus signifiantes et laissez de côté les caractéristiques plus superficielles ou évidentes. La façon indirect sollicite un effort chez le spectateur car la description du personnage est en quelques sortes suggérée, camouflée dans les éléments du récit. Il s’agit de caractériser le personnage par ses gestes et actions, par son comportement, son environnement, ses choix, ses pensées, ses réactions, ses relations, etc.

Évidemment, le personnage principal doit être le personnage le mieux défini. Les personnages secondaires le sont un peu moins. Vous devez lui donner trois dimensions: son aspect physique (grandeur, couleur de cheveux et de yeux, âge, look, etc.), sa présence sociale (profession, en couple avec enfants? entourage, etc.), sa personnalité (gentil, méchant, goûts et intérêts, habitudes, points de vue, attitude, comportements, etc.).

Votre personnage principal doit être celui que l’on connait le mieux de l’intérieur et celui qui évolue le plus. C’est surtout lui qui agit, qui planifie et oriente l’histoire. Quels sont les obstacles (antagonistes) qu’il doit franchir dans l’atteinte de ses objectifs? Le public doit pouvoir et vouloir s’identifier à lui. Vous devez donc humaniser le plus possible ce personnage principal. Ne lui donnez pas que des qualités, créez-lui des peurs, des faiblesses, comme tout le monde!

En fait, le protagoniste est un personnage qui chute (en raison de l’élément déclencheur) et qu’on regarde se relever à travers les actions posées. Vous devez amener le public à s’attacher au protagoniste au point qu’il lui trouvera des excuses à ses mauvaises conduites et ses erreurs. Il est avec lui, coûte que coûte.

Vous y arriverez en évitant de trop faire appel à l’intellect et au raisonnement du spectateur/lecteur. Allez le chercher par les sentiments. Donnez-lui un enjeu comme point de départ à son objectif. Qu’a-t-il à perdre ou à gagner? L’enjeu constitue une motivation supplémentaire pour le protagoniste et donc un plus grand attachement du public. L’enjeu doit être clair, justifié et universel. Le spectateur/lecteur aura plus de sympathie pour le protagoniste si l’objectif lui rappelle sa propre vie ou celle de son entourage.

Bien qu’il faut attribuer un objectif et un enjeu au protagoniste de votre histoire, rien ne vous empêche de lui en fixer quelques autres tout au long du périple. Dans ce cas, les objectifs supplémentaires seront mineurs, et se régleront à court terme. Il est fréquent de voir un protagoniste devoir surmonter une suite d’embûches mineures sur son chemin avant d’arriver à l’obstacle ultime. Gardez toujours en tête que votre protagoniste doit être en action, au pire en réaction, mais ne doit jamais uniquement subir. S’il subit, ça doit être sur une courte période.

Pour en savoir plus sur les personnages, suivez la formation offerte par Version finale!

Pour recevoir nos articles par courriel, inscrivez-vous à l'infolettre (ici, plus bas)!

 



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés