Admission 0

Blogue

Les différentes fonctions du dialogue dans un récit de fiction

Les différentes fonctions du dialogue dans un récit de fiction

Au sein d'un récit de fiction, le dialogue peut avoir plusieurs fonctions. D'abord, il permet de véhiculer le sens qu’il n’est pas possible de véhiculer autrement. Quelques exemples où les dialogues sont inévitables: lors d’échanges d’idées, de plaidoyer, d’argumentation, etc. Il a aussi la fonction de servir l’action. Le dialogue doit toujours avoir un lien avec l’action dans laquelle il est prononcé. À travers lui, nous pouvons donc rendre l’action réaliste, caractériser les personnages autant dans leur façon de parler que dans ce qu’ils disent, afficher la relation entre les personnages, générer du conflit et des obstacles, préparer un élément, etc. N’est-il pas vrai...

Plus →


Dire ou montrer? Avoir recours au dialogue ou pas?

Dire ou montrer? Avoir recours au dialogue ou pas?

On dit que si vous écrivez pour l’écran, vous vous devez de faire parler l’image avant tout, de diminuer au maximum les dialogues et ne conserver que ceux qui sont réellement nécessaires. Mais encore là, tout dépend toujours du public visé. Celui qui veut de l’immédiat, du tout cuit dans le bec, voudra qu’on lui montre l’information. Celui qui préfère se garder une distance par rapport à l’action voudra qu’on lui dise l’information. Or, il peut s’avérer intéressant de bousculer un peu les zones de confort de chacun! Montrez à celui qui veut entendre et dites à celui qui veut...

Plus →


Comment réviser efficacement un récit de fiction?

Comment réviser efficacement un récit de fiction?

Afin de s’assurer que votre histoire ne comporte pas de longueurs inutiles ou d’éléments incompréhensibles, une première révision s’impose. Vous pourriez faire cinq relectures de votre travail. 1. Une première lecture viserait à ne garder que l’essentiel. Interrogez-vous sur chaque élément que vous croisez et validez sa pertinence. Vous trouverez certainement des éléments dont on pourrait se passer, mais que vous avez insérés parce qu’ils vous plaisent. Soit vous les mettez de côté, soit vous leur trouvez une raison d’être (pertinente à l’histoire). 2. La deuxième lecture servirait à identifier les moments forts de votre histoire et à cibler des...

Plus →


Le troisième acte: la résolution. Comment conclure votre histoire?

Le troisième acte: la résolution. Comment conclure votre histoire?

Dans les articles précédents, nous avons vu la construction des deux premiers actes. Donc, vous tenez une bonne histoire, votre protagoniste a fait face à plusieurs obstacles pour atteindre son but. Le midpoint est venu compliquer les choses. À la fin du deuxième acte, le personnage est au bord du désespoir, c'est le climax. Votre deuxième acte se termine avant que le héros ne reprenne les choses en main. Vous pouvez alors passer au dernier acte qui commence par la dernière scène forte du climax.  Le héros se ressaisit. L’échec n’est pas une option. Il donne tout ce qu’il a sans se soucier...

Plus →


Comment trouver de bons obstacles à la quête du personnage principal?

Comment trouver de bons obstacles à la quête du personnage principal?

Cela peut paraître relativement facile de trouver des obstacles à notre protagoniste et aux autres personnages. Mais sont-ils de taille? Quel type d'obstacles conviendrait le mieux? Combien? Les types d'obstacles Il suffit de se tourner vers les obstacles internes, les conflits avec les autres personnages, des embûches reliés à la vie en société ou encore les désastres naturels, etc. Ou des obstacles plus temporaires comme une panne d’essence, une rivière à traverser, un manque de moyens, etc. Un autre type d’obstacles peut être la limite physique du personnage, ses besoins vitaux comme manger, boire, dormir. Vos obstacles peuvent aussi être...

Plus →