Admission 0

Blogue

L’influence du genre sur le personnage

L’influence du genre sur le personnage

Dépendamment si vous écrivez une comédie, un western, une science-fiction, un drame, votre protagoniste risque d’être bien différent d’un genre à l’autre. Les caractéristiques de vos personnages (ainsi que tout le système de personnages) sont immanquablement influencées par les conventions du genre adopté. Pour éviter les clichés à ce niveau, vous pouvez toujours vous tourner vers l'antihéros. C’est un protagoniste dont le trait de caractère dominant est considéré comme un défaut, un caractère faible, comme le contraire de la qualité qu’il devrait posséder. Par exemple, il est paresseux ou pas très intelligent, négligeant, etc. Or, si vous décidez d’aller dans...

Plus →


Le héros classique: qui est-il?

Le héros classique: qui est-il?

Dans la littérature et les répertoires, on note sept différents types de héros "classiques", basés sur la relation qu'ils entretiennent avec leur entourage: 1 - Le héros social ou positif C’est le héros de la plupart des récits de fiction. Ce héros possède des caractéristiques exceptionnelles, autant sur le plan physique que morale. Il est en parfaite harmonie avec son groupe, que ce soit un village, une famille, un groupe d’amis, etc. Il y est très attaché et ferait l’impossible pour eux. Habituellement, ce héros se retrouve forcé de quitter son groupe pour partir en mission et revient au bercail...

Plus →


Le protagoniste : comment bien le décrire et le présenter ?

Le protagoniste : comment bien le décrire et le présenter ?

Règle générale, un récit de fiction court devrait comprendre environ 3 personnages (plus ou moins principaux). On peut aller à 6-7 personnages dans le cas d'un long métrage, d'une pièce de théâtre ou d'un roman. De ce nombre, vous devez identifier votre protagoniste (le “héros” de l’histoire). Ce peut être un groupe de protagonistes (s’ils ont le même objectif). Vous devez également identifier l’antagoniste, qui peut être une personne, un lieu, un conflit intérieur, etc. Optez pour une description de personnages réaliste. Évitez les clichés (même si faire le contraire d’un cliché est aussi un cliché!) Quel est son but,...

Plus →


Formats courts: court métrage, nouvelle, sketch, webisode

Formats courts: court métrage, nouvelle, sketch, webisode

L’écriture de formats courts tels que les courts métrages, les nouvelles et les sketches est particulière et se soumet à quelques règles en plus des règles de base du récit.  Dans tous les cas, vous devrez appliquer la structure en trois actes, même s’il s’agit d’une publicité de 30 secondes! Tout ce qu’il faut est un début, un milieu, une fin et du conflit! Évidemment, vu le format, l’exposition devra être très courte et la fin risque fort d’être une fin à chute, par économie de temps. D’abord le début La présentation du personnage principal représente un exercice de concision...

Plus →


L'élément déclencheur: générateur de conflit!

L'élément déclencheur: générateur de conflit!

L'élément déclencheur L’élément déclencheur, à la fin du premier acte, vient bouleverser la vie “normale” du personnage principal, lui fixe un but à atteindre et le pousse à l’action. Il sort le protagoniste de sa “zone de confort”. L’élément déclencheur doit être d’ampleur, assez pour que l’échec ne soit pas envisageable par le personnage principal. Le personnage vit un conflit, il doit y avoir un enjeu, quelque chose à perdre. Attention! Assurez-vous de n’avoir qu’un seul élément déclencheur. Avoir plusieurs éléments déclencheurs n’est pas souhaitable. Vous perdrez l’attention du public qui ne saura pas quoi en retenir. Un seul événement...

Plus →